Accueil

"Agir en juif, c'est chaque fois un nouveau départ sur une ancienne route" Abraham Heschel

Beth Hillel Beth Hillel Beth Hillel Beth Hillel

Dans La Presse

Le CCOJB vous souhaite Chanah Tovah 5781

December 29, 2020 3

Voeux de Roch Hachanah 5781 - 2020/21
Yohan Benizri, Président du CCOJB, Vice-président du Congrès juif européen et du Congrès juif mondial

À la veille de la fête de Roch Hachanah 2019, je souhaitais une communauté forte et fière, sereine et résiliente, durable, qui continue de contribuer positivement au rayonnement de notre pays.

Si c’est naturellement avec une certaine appréhension que nous abordons tous les fêtes de Tichri, et particulièrement Roch Hachanah, je veux prendre le temps de féliciter notre communauté à l’aube de cette nouvelle année. La crise sanitaire, avec laquelle il nous faudra encore composer, nous met à rude épreuve.

Comment maintenir le lien communautaire lorsque nos lieux de rassemblement sont fermés ou désertés?
Comment s’articule la solidarité sans contact?
Comment tisser des relations fructueuses de manière indirecte?
Comment se défendre dans un contexte économique, et demain sécuritaire, incertain?
Et surtout, comment prémunir les plus jeunes ou les plus âgés contre l’isolement?

À chacune de ces questions, notre communauté a répondu brillamment.

Ceux-ci par la confection de masques dès les premières heures de la crise. Ceux-là par la mise en place d’une solidarité de quartier avec une campagne reprise largement dans la presse, et même au-delà de nos frontières. Ceux-ci par une transition technologique brutale, mais finalement réussie. Ceux-là par l’organisation d’un Seder de Pessah̲ virtuel, de cours de haut vol par zoom, ou d’envoi de cartes de voeux à nos aînés.
Et tout ceci avec le souci de la santé, de la vie, et le rappel et le respect constant des mesures et recommandations sanitaires.

La communauté juive de Belgique est belle, forte et résiliente.
Elle le montre tous les jours, y compris depuis le début de la crise.

Il serait cependant malhonnête de taire ce qui nous inquiète.

Nous vivons plusieurs crises.
Sur fond de crise sanitaire, qui nous oblige à réinventer nos contacts humains, nous devons faire face avec courage à la récession qui s’annonce, alors que les tensions intergroupes sont à un niveau inquiétant, probablement au plus haut niveau que nous ayons connu.
Je veux donc d’abord dire notre compassion pour tous les groupes discriminés, et notre détermination à lutter avec eux.

En ce qui nous concerne, il y a déjà eu une grave recrudescence des théories du complot sur les réseaux sociaux, même si, dans le même temps, certains signaux encourageants commencent péniblement à émerger.
Il y a eu aussi plus grave, puisque certains se sont arrogés le droit de crier à la guerre contre les juifs dans les rues de Bruxelles.

Tout ceci est vrai.
Mais lorsque nous observons le chemin parcouru, les institutions dont nous disposons, et la force de travail de personnes clés dans la communauté, nous ne devons pas avoir peur de parier sur le meilleur.

C’est, en tout cas, ce que je souhaite à tous les membres de notre communauté.

Chana Tovah ou Metoukkah

 

Yohan Benizri

Président du CCOJB

Vice-président du Congrès juif européen et du Congrès juif mondial