Accueil

"Agir en juif, c'est chaque fois un nouveau départ sur une ancienne route" Abraham Heschel

Beth Hillel Beth Hillel Beth Hillel Beth Hillel

Commentaire

Allocutions du dîner de Gala du CCOJB du 6 septembre 2018

September 12, 2018 7

Visionnez ICI des images de la soirée

https://www.facebook.com/CCOJBel/

 

Le Premier Ministre Charles Michel a participé au Gala du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique, le 6 septembre 2018.
Yohan Benizri, président du CCOJB et vice-président du Congrès Juif Mondial:
Aidez-nous à agir pour nos enfants et tous les enfants du Royaume. Nous souhaitons une collaboration sécuritaire. Nous demandons l’adoption de la définition complète de l’antisémitisme proposée par l’IHRA. Nous demandons une réévaluation politique du dossier de l’abattage rituel. Au niveau de nos relations extérieures, particulièrement avec Israël, nous voulons construire des ponts, au lieu de boycotter. Nous voulons et nous pouvons continuer à être des vecteurs d’avancées sociétales dans notre pays. Car tant que le possible n’est pas fait, le devoir n’est pas rempli.

Charles Michel, Premier Ministre:
“Je sais que des juifs se font insulter, parfois brutaliser. Parce qu'ils sont juifs. Que dans des écoles, des enfants sont harcelés parce qu'ils sont juifs. Nous ne tolérons pas ces comportements, ni leur banalisation.”
“La peur doit changer de camp.”
“Je vais charger le Conseil National de Sécurité de renforcer les instruments opérationnels de lutte contre l'antisémitisme, le racisme et la xénophobie.”

Devant près de 300 convives prestigieux du monde politique, diplomatique, religieux et culturel belge mais aussi européen, puisque la capitale compte de nombreuses institutions internationales, s’est tenu le dîner de Gala du Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) ce 6 septembre 2018, en présence du Premier Ministre Charles Michel.

Pour ce rendez-vous devenu incontournable pour le Premier Ministre au fil des années, à l’instar du dîner du CRIF en France pour le Président de la République, le CCOJB a choisi le Concert Noble et le thème de la musique et de sa diversité.

Dans son discours, le président du CCOJB, et vice-président du Congrès Juif Mondial, s’est adressé avec émotion aux invités, et au Premier Ministre en particulier, en appelant à l’action sous la bannière de la citation d’Hugo: “Tant que le possible n’est pas fait, le devoir n’est pas rempli.”

Il a remercié une nouvelle fois le Premier Ministre, son gouvernement et les forces de sécurité pour les efforts consentis pour lutter contre la menace qui pèse sur la communauté juive, tout en insistant sur la coût sécuritaire que la communauté juive continuait de supporter seule au quotidien. Yohan Benizri a également appelé à une action plus vigoureuse en ce qui concerne le contrôle des discours haineux sur Internet et à la formation d’un groupe de travail pour lutter contre l’exploitation politique des biais cognitifs. Il a salué l’initiative sénatoriale contre l’antisémitisme et plaidé pour l’adoption par la Belgique de la définition complète de l’antisémitisme proposée par l’IHRA. Il a également réitéré l’opposition formelle des juifs, qu'ils soient pratiquants ou non, aux lois rendant impossible l’abattage religieux en Flandre et en Wallonie. Le président du CCOJB a également appelé à des actions plus constructives pour contribuer à l’émergence de la paix au Proche-Orient et a ardemment attaqué l’antisionisme et le mouvement BDS.

Yohan Benizri a conclu sur les frustrations ressenties par la communauté juive de Belgique, qui, alors qu’elle partage les mêmes rêves et les mêmes espoirs que tous les autres Belges, voit ses ressources et ses talents gaspillés à se défendre et à tirer la sonnette d’alarme. Le CCOJB veut contribuer à l’émergence d’un futur radieux pour tous les enfants du Royaume et demande au gouvernement de l’aider à agir en ce sens.

Dans sa réponse, le Premier Ministre, visiblement touché par le message, a exprimé sa compréhension et sa volonté de travailler “au coude à coude” avec le CCOJB pour répondre à ces demandes légitimes. Il a également réaffirmé sa détermination à poser des actes concrets pour avancer sur chacun de ces dossiers.

Sur la question de la sécurité, Charles Michel a également officiellement annoncé qu’il chargerait “le Conseil National de Sécurité de renforcer les instruments opérationnels de lutte contre l'antisémitisme, le racisme et la xénophobie” à la lumière de la recrudescence des actes à caractère racistes rapportés ces derniers jours. “Nous ne tolérons pas ces comportements, ni leur banalisation” a-t-il affirmé. Le Premier Ministre a affirmé que la bataille pour la sécurité était un combat permanent et que son gouvernement continuerait le travail, sur tous les fronts, pour la garantir.

Le dîner a été agrémenté des performances de plusieurs musiciens, qui ont joué des morceaux illustrant la diversité de la musique juive dans le temps et dans l’espace. Le CCOJB entendait appeler, à travers de ces musiques, au rassemblement et l’espoir.